Accueil films last days gus van sant

last days gus van sant

0
0
317

935536_541221959254803_1473590545_n

C’est en l’entendant sans le film de gus van sant last days sortis en 2005 que j’ai découvert ce grand classique de velvet of underground « venus in fur »…En fait dans ce film last days gus van sant s’est inspiré des derniers jours vécus par le leader du groupe nirvana kurt cobain qui s’est suicidé en 1994…Dans ce long métrage on perçoit bien le désarroi de Blake le personnage principal,  son repli sur soi, cette façon qu’il a de vouloir fuir ses responsabilités dut à sa célébrité, cette vie qu’il mène…Tout lui pèse…On remarque aussi aisément que ceux qui l’entourent dans cette maison dans les bois ou il se terre, ont  en rien à faire de lui…Ils apparaissent plutôt comme des parasites que comme des amis…On a aussi cet intime intuition, que cet entourage participe à la perte de Blake car j’imagine aisément que la solitude est encore plus écrasante quand on est entouré de gens qui font semblants d’être amis avec vous juste par intérêts…

Enfin voilà mon humble avis sur ce film, je vous invite d’ailleurs à le voir au moins une fois…

Image de prévisualisation YouTube

1240590_642276982458372_1179299982_n

Charger d'autres articles liés
  • le côche

    Elle n’avait plus l’espoir de vivre une belle histoire, elle connaissait trop …
  • life is a journey

    Laisse les déceptions dans le mauvais temps d’hier. La vie est un voyage à parcourir…
  • peur qui envahit tout

    Je n’aime pas les choses à moitié, les choses qui n’ont pas de goût, les gens …
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • la reine des neiges 2

    Hier j’ai vus la reine des neiges 2 et franchement je n’ai pas été déçue par c…
  • Drive

    Humeur du jour bonjour ac ce bon son qui est la bande originale d’un film que j&rsqu…
  • la fille du train

    Dernièrement j’ai vus la fille du train qui est un polar de Paula Hawkins et j&rsquo…
Charger d'autres écrits dans films

Laisser un commentaire

Consulter aussi

tout le monde

Parce qu’il n’y a pas de raccourcis à rien : pas à la santé, pas au bonheur ou…