Accueil journal intime mal insidieux

mal insidieux

0
0
132

 

Ma mère m’avait dit un jour  « c’est toi qui voit, c’est ta vie.. »Elle avait raison mais c’est pas aussi simple de quitter une mauvaise pente car celle ci est souvent glissante…J’aurai aimé  tout lui avouer du mauvais chemin que j’empruntais mais je me suis tût car je savais qu’elle se serait mise en colère, je ne voulais pas la blesser surtout…Ce mal insidieux, j’en parlais souvent à mon fauteuil…Tous les deux nous avions de longues conversations, bien-sûr c’est surtout moi qui parlais…C’était un bon fauteuil , il m’écoutait sans juger pendant toutes ces nuits d’errance ou je ne trouvais pas le sommeil..Si tu savais combien de fois j’aurai voulut te parler, maman , mais je n’y arrivais , alors parfois je te prenais dans mes bras , cela m’évitait d’avoir à te dire les choses…Parfois je me disais que si je t’invitais à t’assoir sur ce fauteuil auquel j’avais l’habitude de me confier, il saurait t’expliquer, mais je ne le faisais jamais car je savais que ça ne marcherait pas…

  • la tête dans les étoiles

    Lors de certaines nuits d’été, se perdre avec en regardant les étoiles est l’u…
  • mi domando

    Je me demande ce qui manque à la vie quand dans une nuit d’été l’haleine des é…
  • smile try even if you are sad

    Il sourit, même quand les choses ne vont pas. Parce qu’il ne veut pas que ceux qui l…
Charger d'autres articles liés
  • la tête dans les étoiles

    Lors de certaines nuits d’été, se perdre avec en regardant les étoiles est l’u…
  • mi domando

    Je me demande ce qui manque à la vie quand dans une nuit d’été l’haleine des é…
  • smile try even if you are sad

    Il sourit, même quand les choses ne vont pas. Parce qu’il ne veut pas que ceux qui l…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • la tête dans les étoiles

    Lors de certaines nuits d’été, se perdre avec en regardant les étoiles est l’u…
  • mi domando

    Je me demande ce qui manque à la vie quand dans une nuit d’été l’haleine des é…
  • l’homme des bois

      Elle se souvenait encore vaguement de l’homme qui vivait dans la forêt ds une…
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ogni musica

Chaque musique qui ne peint rien n’est que du bruit. …