Accueil petits textes chaos terrestre

chaos terrestre

0
0
166

1240590_642276982458372_1179299982_n

Le bonheur n’existe pas sur cette terre, on ne le trouve qu’au ciel chez les anges me disait ma mère de sa voix éteinte quand je venais la voir à l’hôpital alors qu’elle était en phase terminale…Mon père m’avait prévenu et m’avait interdis de la voir si je versais des larmes alors, je faisais de mon mieux pour sourire, même si les larmes coulaient à l’intérieur…Je suis restée longtps à son chevet, me forçant toujours à sourire même si elle avait les yeux fermés…Ma peine était indescriptible, elle était partie trop tôt emportant avec elle mon innocence…Rien ne remplace une mère…J’espère vraiment qu’elle a trouvé la paix car ici tout est chaos…Je n’ai jamais trouvé une âme qui pourrait m’aider, me comprendre…Ainsi va la vie…

  • la belle au bois

    Voilà à quoi ressemble la belle au bois dormant dans notre monde moderne, elle n’a r…
  • il cuore umano

    Le cœur humain flotte de manière irrégulière, sans suivre les règles de l’habitude o…
  • lost in the fogg

    Ma boussole s’est cassée et depuis que tu n’es plus là j’ai perdu le nor…
Charger d'autres articles liés
  • la belle au bois

    Voilà à quoi ressemble la belle au bois dormant dans notre monde moderne, elle n’a r…
  • il cuore umano

    Le cœur humain flotte de manière irrégulière, sans suivre les règles de l’habitude o…
  • lost in the fogg

    Ma boussole s’est cassée et depuis que tu n’es plus là j’ai perdu le nor…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • l’appel de l’aventure

    Il la serra fort dans bras et tout ce qu’elle imaginait ressentir il le ressentit ce…
  • la tua voce e la mia

    Ta voix et la mienne sont en train de s’aimer. Abrégées, murmures, Pleins d’ex…
  • unique voeu pour noël

    Il meurs d’envie qu’un miracle arrive et qu’elle lui apparaisse, par has…
Charger d'autres écrits dans petits textes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

the night

La nuit est faite de souvenirs. Elle est faite de gens qui manquent, que tu veux embrasser…