Accueil journal intime poupée de chiffon

poupée de chiffon

0
0
188

Ses poupées étaient ses seules amies…Avec elles, elle reproduisait ce qu’elle vivait à l’école…Elle avait ses préférées, mais il y en avait toujours une qui était rejetée…Ce rejet elle le ressentait tous les jours…Dans les yeux de ses camarades elle avait l’impression de n’être qu’une poupée de chiffon avec laquelle on parlait on jouait puis qu’on rejetait et qu’on laissait seule dans un coin…Ah ça elle en avait des récrés pendant des mois toute seule…Des larmes chez elle , elle en avait versé à cause de ses pestes qui soufflait le chaud ou le froid…Sa mère la rassurait en lui disant qu’en grandissant ça s’arrangerait…Quand on est enfant on ne pense guère à l’avenir…Elle trouvait refuge dans sa chambre avec ses poupées mannequins, ses bds , la musique tout ça l’aidait à oublier les chagrins de l’école…

  • le côche

    Elle n’avait plus l’espoir de vivre une belle histoire, elle connaissait trop …
  • life is a journey

    Laisse les déceptions dans le mauvais temps d’hier. La vie est un voyage à parcourir…
  • peur qui envahit tout

    Je n’aime pas les choses à moitié, les choses qui n’ont pas de goût, les gens …
Charger d'autres articles liés
  • le côche

    Elle n’avait plus l’espoir de vivre une belle histoire, elle connaissait trop …
  • life is a journey

    Laisse les déceptions dans le mauvais temps d’hier. La vie est un voyage à parcourir…
  • peur qui envahit tout

    Je n’aime pas les choses à moitié, les choses qui n’ont pas de goût, les gens …
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • le côche

    Elle n’avait plus l’espoir de vivre une belle histoire, elle connaissait trop …
  • life is a journey

    Laisse les déceptions dans le mauvais temps d’hier. La vie est un voyage à parcourir…
  • peur qui envahit tout

    Je n’aime pas les choses à moitié, les choses qui n’ont pas de goût, les gens …
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

uniti e divisi

Ainsi, Unis et divisés, toi là-bas, moi ici Nous devrions rester avec la porte entrouverte…