a ma mère

0
0
263

21768069_1966113606945473_4366304075996471046_n

Le destin d’une mère est d’attendre les enfants.
Vous les attendez pendant la grossesse, vous les attendez à votre retour de la garderie.Vous les attendez à la sortie de l’école. Vous les attendez quand ils commencent leur vie à rentrer à la maison après une fête. Vous les attendez quand ils rentrent du travail pour qu’ils trouvent toujours de la soupe chaude. Vous les attendez avec amour, avec anxiété parfois avec la colère qui passe tout de suite quand vous les voyez et  que vous pouvez les embrasser. Faites en sorte que votre vieille mère ne doive pas attendre plus longtemps. Rendez lui visite, chérissez, embrassez celle qui vous a aimé comme personne d’autre ne le fera. Ne la laissez pas attendre, ça vous attend. Parce qu’ils vieillissent les membres, mais le coeur d’une mère ne vieillit jamais.

  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres articles liés
  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

tours de magie

Mais combien de tours de magie il faudra pour cacher une pensée née, à la lumière du solei…