Accueil journal intime je me noie dans cette immensité

je me noie dans cette immensité

0
0
72

Toujours cher j’ai été cette esseulée col,
Et cette haie, qui depuis si longtemps
Du dernier horizon le regard exclut.
Mais s’asseoir et viser, interminables
Espaces par là, et surhumains
Des silences, et de la tranquillité
Moi, dans mon esprit, je fais semblant.
Le coeur ne ‘effraie pas. Et comme le vent
J’entends dormir entre ces plantes, moi ça
et l »infini silence à cette voix
En comparant : et je  me souviens de l’Éternel,
Et les mortes saisons, et la présente
Et vivante, et le son d’elle. Ainsi entre celle-ci
Immensité se noie mon esprit :
Et le naufrage m’est doux dans cette mer.

  • la belle au bois

    Voilà à quoi ressemble la belle au bois dormant dans notre monde moderne, elle n’a r…
  • il cuore umano

    Le cœur humain flotte de manière irrégulière, sans suivre les règles de l’habitude o…
  • lost in the fogg

    Ma boussole s’est cassée et depuis que tu n’es plus là j’ai perdu le nor…
Charger d'autres articles liés
  • la belle au bois

    Voilà à quoi ressemble la belle au bois dormant dans notre monde moderne, elle n’a r…
  • il cuore umano

    Le cœur humain flotte de manière irrégulière, sans suivre les règles de l’habitude o…
  • lost in the fogg

    Ma boussole s’est cassée et depuis que tu n’es plus là j’ai perdu le nor…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • il cuore umano

    Le cœur humain flotte de manière irrégulière, sans suivre les règles de l’habitude o…
  • lost in the fogg

    Ma boussole s’est cassée et depuis que tu n’es plus là j’ai perdu le nor…
  • ne pas perdre son temps même si ça fait mal

    Je comprends pas les hommes qui commencent une histoire alors qu’ils veulent pas s&r…
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

des attentions qui en disent bcp

Le véritable amour se manifeste dans des petits gestes, dans des petites attentions, dans …