Accueil Non classé l’horizon

l’horizon

0
0
81

Lors d’une journée d’été aride.
Suspendue, sur un horizon indéfini,
Proie à des milliards de couleurs,
Allongé sur la ligne de la vague.
Je ne vois rien mais je suppose.
J’imagine et je rêve.
Je rêve et j’existe.
Et L’horizon peut être tenu sur la paume d’une main.

  • âme tourmentée

    Quand vous vous sentirez tristes, quand ils vous offenseront, quand quelque chose ne réuss…
  • mon oxygéne

    A quoi penses tu alors m’a t’il demandé alors nous étions assis côte à côte so…
  • don’t forget your dreams

    Il est recommandé de ne pas oublier les rêves. Il faut toujours en garder quelques-uns au …
Charger d'autres articles liés
  • âme tourmentée

    Quand vous vous sentirez tristes, quand ils vous offenseront, quand quelque chose ne réuss…
  • mon oxygéne

    A quoi penses tu alors m’a t’il demandé alors nous étions assis côte à côte so…
  • don’t forget your dreams

    Il est recommandé de ne pas oublier les rêves. Il faut toujours en garder quelques-uns au …
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • belle que ds son champs

    Celui qui essaie de posséder une fleur voit sa beauté faner, mais celui qui l’admire…
  • i give you my heart

    Je t’ai donné mon coeur , plein de fidélité et il ne pourrait changer ….L&rsqu…
  • cascade d’étoiles

    Dans la nuit, nous entrons pour voler Une branche fleuri. On va traverser le mur, Dans les…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

bouffées d’angoisse

j’étouffe, bouffée par les angoisses cette vie est comme un étau qui se resserre aut…