Accueil journal intime j’imaginais

j’imaginais

0
0
124
J’imaginais l’automne à tes côtés,
Avec les samedis après-midi,
Paresseux avec les jambes tendrement entrelacées
entre les draps fraichement,
entre les écrans, les pauses, les pensées.
J ‘ imaginais les derniers couchers de soleil d’été
à l’ouest le long des côtes désertes,
main dans ma main,ma tête contre ta poitrine,
ou vice versa, peu importe.
Je t’aurais appris de nouveaux mots, des gestes,
sensations, frissons
  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres articles liés
  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • ressenti

    Vous pouvez ressentir des choses que les mots ne peuvent nommer…. …
  • the true love

    Les vraiment sentiments, ne disparaissent pas ils gardent leur beauté au delà du temps des…
  • un peu comme la roulette russe

    L’alcool c un peu comme la roulette russe ….90 pourcent vont boire et finir al…
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

les femmes

Les femmes, les vraies, elles regardent. S’aperçoivent de tout et s’éloignent.…