Accueil journal intime ce que je ressentais pour toi

ce que je ressentais pour toi

0
0
33
Je t’ai tellement aimé,
parce que dans les moments les plus importants,
tu étais là.
Et maintenant que tu n’es plus là,
Je te sens toujours près de moi.
Ce qui comble en quelque sorte le vide de ton absence, c’est ton sourire et le bien que tu as laissé derrière toi.
Tu ne deviendras jamais un souvenir fané du temps qui passe, je ne t’oublierai jamais et, même si je dois vivre cent ans, je continuerai à parler de toi partout où j’irai.
  • freedom or lonelyness

    Et quand tu te réveilles le matin et que personne ne te réveille et quand personne ne t&rs…
  • En ce 20 mai

    Vivre sans faire semblant, aimer sans attendre parler sans offenser…. …
  • un havre de paix

    Et puis la nuit vient et apporte avec elle la conscience et l’importance de travaill…
Charger d'autres articles liés
  • freedom or lonelyness

    Et quand tu te réveilles le matin et que personne ne te réveille et quand personne ne t&rs…
  • En ce 20 mai

    Vivre sans faire semblant, aimer sans attendre parler sans offenser…. …
  • un havre de paix

    Et puis la nuit vient et apporte avec elle la conscience et l’importance de travaill…
Charger d'autres écrits par aspigirletalors
  • freedom or lonelyness

    Et quand tu te réveilles le matin et que personne ne te réveille et quand personne ne t&rs…
  • En ce 20 mai

    Vivre sans faire semblant, aimer sans attendre parler sans offenser…. …
  • i need that

    J’ai besoin de sentiments de mots ,de mots choisis avec sagesse de fleurs dites pens…
Charger d'autres écrits dans journal intime

Laisser un commentaire

Consulter aussi

i solitari

Les solitaires ont appris à conserver leurs mots. Ils savent qu’ils ne sont pas pour…